«Je veux perdre du poids!»

Crédit Photo : Jordan Whitfield

Si je vous parlais d’une nouvelle méthode révolutionnaire pour perdre du poids, et que je vous dis que son taux de réussite est de 5% … Vas-tu l’essayer? Non? Pourtant, c’est le cas pour toutes les méthodes amaigrissantes! Presque la totalité (90 à 95%) des individus ayant suivi un programme de perte de poids reprennent généralement le deux tiers du poids perdu en 1 an et presque tout après 5 ans [1]. C’est fou! S’il y a bien une chose dont on ne conteste jamais son efficacité, ce sont les diètes. Trouves-tu ça étrange? Ça serait toujours de notre faute : on n’a pas suivi la diète à la lettre, on a cédé à la tentation, on n’a pas assez de motivation ou de volonté, etc. Mais, jamais, oh grand jamais c’est de la faute à la méthode d’amaigrissement. Bien plus facile de dire que c’est de ta faute parce que t’as pas su le faire adéquatement!

J’ai une mauvaise (ou bonne, c’est selon) nouvelle pour toi : toutes les diètes sont vouées à l’échec pour le commun des mortels.

Alors, on fait quoi pour perdre du poids? Je vais te répondre avec une question : pourquoi souhaites-tu perdre du poids? Si ta réponse est «pour améliorer ma santé», je vais t’annoncer que tu n’es pas obligé de perdre du poids pour l’améliorer. Bonne nouvelle, non? En adoptant de saines habitudes de vie comme améliorer ton alimentation, adopter une activité que tu aimes qui te fait bouger, apprendre à mieux gérer ton stress, analyser et trouver des stratégies pour améliorer ton sommeil, etc. feront toute la différence, même sans perte de poids! 😱 [2] Pour t’aider, je te suggère de t’allier avec des professionnels de la santé dans leur domaine respectif, donc : des nutritionnistes-diététistes (alimentation), des psychologues (santé mentale), un kinésiologue (acitvité physique), ton médecin (santé physique), etc. Au mieux, en changeant tes habitudes de vie, il est possible que tu perdre du poids, mais aucune garantie; quant à ta santé, je peux te le dire que tu es 100% dans le droit chemin!

Si finalement, ce que je viens de te dire n’est pas une SI bonne nouvelle, qu’au fond, tu voulais vraiment perdre ces fameuses poignées d’amour… En perdant ce trop plein «d’amour», tu penses que :

– tu pourrais être plus apprécié

– tu pourrais être plus respecté

– tu pourrais te sentir plus «inclus» dans la société

– tu pourrais «enfin» te trouver quelqu’un dans ta vie

– tu pourrais te trouver du boulot plus facilement

– tu pourrais montrer à tout le monde que tu peux réussir, toi aussi

… tu pourrais bien des choses si t’étais plus mince, bref. Et si ça t’amenait rien de tout ça, qu’est-ce que tu vas faire? La culture de la diète te fait miroiter la vie de rêve… mais c’est ça, c’est du rêve. Peu importe le corps que tu as, tu peux réussir, toi aussi. J’ai passé par là, j’ai mangé toute qu’un mur quand j’ai réalisé que rien de tout ça n’était vrai. Il a fallu que j’aille chercher de l’aide psychologique. Ça s’est pas fait du jour au lendemain, mon parcours n’a pas été un droit chemin… mais j’ai réussi. J’ai réussi à me donner de la valeur en tant que personne, peu importe de quoi j’ai l’air. Pis ça, c’est définitivement le plus beau cadeau que j’ai pu me faire.

Il est possible que tu veuilles quand même perdre du poids et je ne tordrai pas un bras pour autant. Tu as certainement de bonnes raisons. Entoure-toi des bonnes personnes, ok? Tu mérites ce qu’il y a de mieux, comme n’importe qui 💖

604m


Références :

  • [1] Harrison, C. (2019). Anti-Diet: Reclaim your time, money, well-being, and happiness through intuitive eating. Little, Brown Spark, New York Boston London
  • [2] Bacon, L., & Aphramor, L. (2011). Weight Science: Evaluating the Evidence for a Paradigm Shift. Nutrition Journal, 10(1), 9. doi:10.1186/1475-2891-10-9